Arbre_a_OlímpiaBy Joanbanjo (Own work) [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

« Vous prenez un arbre, il est vertical... Si l'arbre c'était simplement un résineux sans aucune branche, ça irait encore... Ça tient par soi-même... mais sitôt que vous considérez les branches, un arbre qui est étalé avec toute sa couronne dans l'espace, ça a trente, quarante, cinquante mètres de haut, moi ce qui me sidère, c'est ses branches qui restent pendant des dizaines et des centaines d'années dans cette position absolument inconfortable. Comment l'arbre arrive-t-il à faire ça ? Qu'est-ce qu'il fait avec la gravité terrestre ? Qu'est-ce qu'il fait avec son propre poids ? C'est comme si c'était un oiseau qui avait un vol immobile... »  Ernst Zürcher, professeur et chercheur à la Haute école spécialisée bernoise, spécialiste de chronobiologie, dans l'émission Terre à Terre de Ruth Stégassy le 8 mars 2014.