02 janvier 2016

La perversion du marché du travail

« La force de travail est ainsi offerte sur un "marché du travail" et achetée par les propriétaires des moyens de production. Sur ce marché, les offreurs de travail deviennent en réalité des demandeurs d'emploi : ils sont mis sous tutelle puisque ce sont les propriétaires des outils de travail qui peuvent rendre effective la force de travail comme productrice de valeur. La perversion qu'introduit le marché du travail est absolue. Nous seuls produisons la valeur économique, les propriétaires ne produisent rien, et pourtant le... [Lire la suite]