29 janvier 2016

1974, Philippe Gavi sur la social-démocratie

« Imaginons un jour un gouvernement de la gauche ; bien évidemment, nous serons minoritaires par rapport à cette gauche, et nous serons donc condamnés à avoir une position soit suiviste, suiviste critique, mais suiviste quand même, soit totalement provocatrice et aventuriste. Ou nous serons des « compagnons de route » ternes, sans personnalité, ou nous ouvrirons la porte au fascisme en provoquant une radicalisation alors que le rapport des forces ne nous est pas favorable, que nous sortirons vaincus d’un... [Lire la suite]