11 mars 2015

Renoncer à la prise de pouvoir

 « Ils veulent nous obliger à gouverner, nous ne céderons pas à cette provocation » Cité par le Comité Invisible dans « A nos amis »   Marseille, le 6 mars 2015 Constatons que tous les hommes politiques mentent pour accéder au pouvoir et une fois installés, trahissent leurs promesses. Le caractère systématique du mécanisme nous incite à dépasser les explications uniquement fondées sur la personnalité perverse des individus. Il est plausible que la logique de cette séquence classique soit nichée dans... [Lire la suite]

09 mars 2015

La révolution sans l'insurrection ?

Marseille, 30 janvier 2015 Sur le site Hors-Série, lors d'un entretien avec Kristin Ross à propos de son nouveau livre « l’Imaginaire de la Commune »[1], Judith Bernard se demande : « Ce qui fait qu’à un moment une expérience est possible pendant la commune de Paris, une expérience égalitaire et sociale, c’est notamment parce que les classes dirigeantes sont parties […]. Paris s’est totalement vidé de ses élites […]  et le miracle qui se passe en 1870-71, il me semble, c’est cette drôle de révolution dans laquelle il n’y a pas... [Lire la suite]
06 janvier 2015

« A nos amis » par le Comité Invisible, notes de lecture

Dans « A nos amis », le Comité invisible entend reconsidérer certains impensés ou certains préjugés de leur parti (leurs « amis »), qui peuvent expliquer les échecs répétés des dernières insurrections. Le fiasco des soulèvements contemporains met à mal un certain héritage idéologique dont il faut désormais se désengluer. Les enseignements sont nombreux, si l’on se donne la peine de se mettre à la bonne hauteur, de prendre le recul nécessaire. Voici donc une tentative de reconstituer le fil du raisonnement suivi... [Lire la suite]
Posté par BennyProfane à 22:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,