08 septembre 2017

Nous sommes tous des passeurs !

      Le doux mot de « passeur » nous a été subtilisé : il est l'euphémisme désormais couramment employé pour désigner des trafiquants d’humains. Le mot s’est ainsi chargé d’horreur, d’un opprobre général. Il n’y a pas si longtemps, avant les années 2000, c’est la Résistance qui lui était d’abord associée : le réseau Georges Garel pour les Juifs, le réseau Pat O’Leary ou « Françoise » pour les militaires britanniques, etc. Il n’est pas indifférent, en ces nouveaux temps de chasse à... [Lire la suite]
Posté par BennyProfane à 23:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 janvier 2016

« Pensez aux sous-traitants et à leurs familles ! »

En 1973, une lutte dans une usine horlogère de Besançon, qui, par son ampleur, par son déroulement, par son inventivité va marquer l’histoire du mouvement ouvrier : il s’agit de l’affaire LIP du nom de l’entreprise qui employait à ce moment près de 1300 hommes et femmes. S’étant emparé de documents suite à des menaces, les ouvriers découvrent un plan de licenciement élaboré en novembre 1972 avec des listes nominatives, ainsi qu’une étude commandée par la direction à un bureau spécialisé dans les « restructurations... [Lire la suite]
Posté par BennyProfane à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
17 janvier 2016

Jeune au mitard (1953)

« C'est dans cette cellule profonde,Où j'ai passé tant de journées A marcher et à me morfondreEn proie à des drôles de penséesQue j'ai réfléchi aux misèresQu'on inflige aux enfants réticentsSans regarder si par derrière Leur vie n'est pas sans tourmentOn les ramasse, on les condamneOn les bannit de leurs foyersSans même que puissent leurs âmesExpliquer leurs misères dévoyéesBonnes gens, tournez-vous vers ces têtesLeur seul crime c'est d'avoir eu faimDerrière ces barreaux ils ont l'air de bêtesQui attendent que leur peine ait pris... [Lire la suite]
Posté par BennyProfane à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 janvier 2016

La perversion du marché du travail

« La force de travail est ainsi offerte sur un "marché du travail" et achetée par les propriétaires des moyens de production. Sur ce marché, les offreurs de travail deviennent en réalité des demandeurs d'emploi : ils sont mis sous tutelle puisque ce sont les propriétaires des outils de travail qui peuvent rendre effective la force de travail comme productrice de valeur. La perversion qu'introduit le marché du travail est absolue. Nous seuls produisons la valeur économique, les propriétaires ne produisent rien, et pourtant le... [Lire la suite]
06 octobre 2015

Du développement durable à l'évolution durable

  Dany Dietmann, professeur de Sciences de la Vie et de la Terre, maire non inscrit de Manspach, en fin d'émission Terre à Terre sur France Culture, le samedi 3 octobre : « Je vais vous donner un exemple. Si vous voulez faire venir une brasserie, s'il n'y a pas une eau d'excellente qualité elle ne vient pas ! Effectivement, que ce soit au niveau agricole, que ce soit au niveau économique, c'est absolument déterminant : que ce soit les Japonais qui sont venus s'installer en Alsace il y a quelques années ils sont venus... [Lire la suite]
04 septembre 2015

Réfugiés : un défaut d'imagination ?

Il est toujours bon de rappeler l'infamie de certains... "Une photo pour ouvrir les yeux" titre l'éditorialiste du Monde. Mystérieux pouvoir d’une image. Ce n'était donc que ça ? Un manque d'imagination... Si on était si durs, c'est parce qu'on n'imaginait pas que des malheureux sont en danger de mort. Parce qu’on ne savait pas que ça pouvait aussi toucher des enfants ? C’était trop théorique, il n'y avait pas d'images pour nous ouvrir les yeux… Faut-il que la faculté d’imagination et la capacité d'empathie soient... [Lire la suite]
31 mars 2015

SNCF ou la faute originelle d’être client

Payer votre billet aller-retour ne suffit pas à la SNCF : les plans successifs de lutte anti-fraude ont construit peu à peu une machinerie infernale incapable du moindre discernement. Dans ce système, le client est présumé coupable. Et l'enjeu, disons-le, n'est pas simplement une histoire financière, c'est surtout une question de dignité. Le message ci-dessous témoigne d’une bureaucratie labyrinthique dans laquelle l’humanité disparait peu à peu, tout en montrant que la SNCF semble s’accommoder de ses propres dysfonctionnements... [Lire la suite]
Posté par BennyProfane à 19:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,