« La dynamique du capitalisme est aujourd’hui bien celle qu’avait prévue Karl Marx » C’est ainsi que l’économiste Patrick Artus titre sa dernière note pour  la banque Natixis (https://www.humanite.fr/sites/default/files/karl-marx_natixis.pdf). L’occasion est belle de revenir sur ce que Karl Marx aurait pensé de l’ubérisation de la société, équivalent contemporain et ripoliné de ce qu’on appelait jadis le « salaire à la pièce » :

« Le salaire aux pièces étant donné, il est naturellement dans l’intérêt personnel du travailleur de solliciter sa force de travail avec la plus grande intensité possible, ce qui facilite pour le capitaliste l’élévation du degré d’intensité normale. De même, il est dans l’intérêt personnel du travailleur d’allonger la journée de travail parce qu’ainsi son salaire journalier ou hebdomadaire augmente. D’où, aussi, la réaction déjà décrite pour le salaire au temps, sans compter que l’allongement de la journée de travail, même si le salaire à la pièce reste constant, inclut en soit un abaissement du prix du travail. {…] Il ressort de tout ce qui a été exposé jusqu’à maintenant que le salaire aux pièces est la forme de salaire qui correspond le mieux au mode de production capitaliste. » Karl Marx,Section 6, Chapitre XIX (Editions sociales)

 

marx1